4 - Modélisations des réseaux apprenants

Cliquer sur l'image pour l'agrandir 




Point de focale : processus à l’œuvre

- Substrat biologique 
Extrait Autonomie et connaissance - éditions Seuil 1989 - p.28

- Francisco Varela - Processus d’acquisition des connaissances http://inventin.lautre.net/livres/Maturana-L-arbre-de-la-connaissance.pdf
"Les êtres vivants sont caractérisés par le fait qu'ils sont continuellement en train de s'auto-produire. Ce système d'organisation est autopoïétique. Ce qui caractérise les êtres vivants, c'est que leur organisation est telle que leur seul produit est eux-même, et l'absence de séparation entre le producteur et le produit. L'être et le faire d'une unité autopoïétique sont inséparables, et c'est là leur mode particulier d'organisation."
 
"the most habitual cognitive  functioning
  • A : a phase of suspension of habitual thought and judgement - this is a basic pre-condition for any possibility of changing in the attention (couplage)
  • B : a phase of conversion or redirection from exterior to interior (resonance)
  • C : a phase of letting go or of receptivite toward the experience (meta-cognition/auto-organisation)"
Figure Epoché via The Gesture of Awareness p. 124
  
 
 

- Humberto Maturana - The origin and conservation of self-consciousness Reflections on four questions by Heinz von Foerster http://www.univie.ac.at/constructivism/pub/hvf/papers/maturana05selfconsciousness.html 
" The self is not an independent entity that some how can be expected to exist by itself and must be localised some where in the body or in the medium. The self is a relational dynamic that arises as an entity in the domain of inter-objectivity proper to living in languaging: the self occurs in the domain of inter-objectivity generated by the family or the community to which the persons that make such distinction belongs. (...) The operation of self-consciousness occurs when an organism is self-distinguishing its own operation in self-distinction."

Dynamique d'émergence et sa représentation en spirale : surface de boy

- "L'approche dynamique travaille avec des variables biologiques, avec des activités neuronales plutôt qu'avec des symboles, avec des états globaux du cerveau appréhendés par l'imagerie fonctionnelle. Ce type de travail récuse la séparation entre la cognition et son incarnation. Beaucoup de chercheurs en sont venus à considérer qu'on ne pouvait pas comprendre la cognition si on l'abstrayait de l'organisme inséré dans une situation particulière avec une configuration particulière, c'est-à-dire dans des conditions écologiquement situées. On parle de situated cognition , en anglais, ou embodied cognition , cognition incarnée. Le cerveau existe dans un corps, le corps existe dans le monde, et l'organisme bouge, agit, se reproduit, rêve, imagine. Et c'est de cette activité permanente qu'émerge le sens de son monde et des choses. (...)  l'activité symbolique n'apparaît pas toute seule. Elle fait toujours partie d'une situation, d'un contexte, qui produit une sorte de dérive vers certains types de récurrences sensori-motrices. Une fois acquise cette capacité d'agir-réagir sur le monde, des interactions entre individus ont pu se produire, formant un nouveau type de boucle de récurrence: la rencontre avec l'autre. Et cela crée justement, dans cette voie de dérive, de nouveaux points de stabilité, des interactions d'orientation : chaque fois que l'autre se met comme ça, je me mets comme ça. Ce type de regard orientatif de l'un sur l'autre, c'est le début de la communication animale. (...) les capacités cognitives se présentent sous des formes diverses et doivent être « cousues » ensemble en permanence, voilà ce que j'appelle le phénomène d'émergence." http://franciscovarela.franzreichle.ch/Press_Releases_La%20Recherche.htm
- Dans son ouvrage  Principles of Biological Autonomy, "Varela a su montrer, combien il était pertinent de rapprocher les travaux de Gödel et ceux portant sur la cellule quant à l'autoréférence que contiennent les uns et les autres... Le grand intérêt du travail de Varela a consisté à montrer l'isomorphisme du cadre conceptuel de Gödel théorisant l'indécidabilité avec le cadrage du fonctionnement de la cellule qui sont dans l'un et l'autre cas autoréférentiels." http://ciret-transdisciplinarity.org/bulletin/b13c6.php
- Théorèmes d'incomplétude de Gödel (vie http://www.exploratorium.edu/ ) 
"In 1931 the mathematician and logician Kurt Godel proved that within a formal system questions exist that are neither provable nor disprovable on the basis of the axioms that define the system. This is known as Godel's Undecidability Theorem. He also showed that in a sufficiently rich formal system in which decidability of all questions is required, there will be contradictory statements. This is known as his Incompleteness Theorem.
In establishing these theorems Godel showed that there are problems that cannot be solved by any set of rules or procedures; instead for these problems one must always extend the set of axioms. This disproved a common belief at the time that the different branches of mathematics could be integrated and placed on a single logical foundation."
- Théorème d’incomplétude et Dynamique en Spirale http://www.memetique.org/2011/11/theoreme-dincompletude-et-dynamique-en-spirale/
"« … dans tout système formel permettant d’énoncer des propositions vrais et fausses, il existe au moins une proposition dont il est impossible de décider si elle est vrai ou fausse sans « sortir » du système, c’est à dire sans faire appel à des informations inconnaissables dans sa sphère de validité. » 
Cela signifie que le fait d’accéder à l’auto-référence fait émerger l’impossibilité de démontrer l’ensemble de ses propres propositions tout en rendant possible – grâce à la démonstration de Gödel – la cohabitation entre les contradictions."
"L’auteur y décrit une série de mécanismes d’auto-référence, c’est à dire la propriété, pour un système, de faire référence à lui-même. La référence est possible lorsqu’on est en présence de deux niveaux logiques : un niveau et un méta-niveau. Ces mécanismes sont relevés dans le domaine de la logique, particulièrement avec le théorème d’incomplétude de Kurt Gödel, dans celui de l’art avec les réalisations « en boucle » d’Escher, dans celui de la musique enfin avec les compositions « en canon » typiques de l’oeuvre de Bach...
D’un point de vue lacanien, nous dirons qu’il y a là une intuition certaine, qui entraîne immédiatement la levée d’un certain nombre de concepts qui font défaut à l’auteur. L’idée d’une structure qui se décline sur différents modes ne nous est pas étrangère, de même que l’accent mis sur la preuve de l’incomplétude du symbolique. De plus, l’agencement des brins de cette guirlande éternelle semble évoquer une surface topologique qui concerne de près la psychanalyse, celle de la bande de Möbius....
Pourrait-on dire que Gödel construit sa preuve à partir d’un modèle möbien ?... Il y aurait localement opposition face à face, mais continuité « horizontale » entre ces deux faces. La trouvaille de Gödel aurait alors consisté à percer, en quelque sorte, la surface pour mettre directement en contact les deux faces de la bande, d’où l’émergence du paradoxe. Le paradoxe serait alors que toute surface möbienne donne lieu à un point de l’espace véritablement impossible (le point à l’infini que représente le coeur de la surface) : c’est ce sur quoi Gödel aurait débouché avec sa méthode...
Les derniers travaux de Gödel, dans sa collaboration avec Einstein à Princeton University, concernent justement la topologie de l’espace-temps : que peut signifier une ligne d’univers fermée dans l’espace-temps ? Il montre qu’une telle ligne est une trajectoire où l’on revient au point initial, c’est à dire non seulement aux coordonnées spatiales initiales, mais à la coordonnée temporelle initiale. Ce bouclage topologique n’est pas sans évoquer pour nous les monstrations lacaniennes de tracés de lignes sur la surface de supports topologiques comme le tore, la bande de Möbius ou le cross-cap...
On peut donner à la bande de Möbius, dans notre espace à trois dimensions, le statut de représentant de l’irreprésentable, et la fonction sujet s’y trouve appendue. En ce sens, le « Je », au sens de Hofstadter, relève bien d’une boucle étrange... Le support möbien, qui n’est pas seulement chez Lacan un modèle mais la structure elle même, concerne une dialectique entre signifiants et signifiés d’où le sujet se déduit. Il y a une contorsion nécessaire du langage dans la production de l’effet de sujet. Dit encore autrement, l’effet sujet du langage se réalise quand le langage se réfère à lui-même... Nous avons identifié trois zones-limite à substrat möbien, lieux de paradoxes quant au nouage des ordres deux à deux. Par ailleurs, une zone centrale reliée aux trois ordres concerne le Réel, soit un impossible qu’il est seulement possible d’approcher asymptotiquement. Or, il existe une structure topologique non orientable qui correspond d’assez près à ces caractéristiques. Il s’agit de la surface de Boy."
Source : http://commons.wikimedia.org/wiki/File%3AAnimatedBoySurface.gif

Lien avec l'approche piagétienne et formes d'accompagnement  

- Accompagnement et apprentissage tout au long de la vie (Frédérique Lerbet-Sereni) http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2012/11/accompagnement-et-apprentissage-tout-au.html


Applicatif 

Le réseau Apprendre2.0 illustre l'ensemble des processus abordés dans cette modélisation https://apprendre2point0.blogspot.co.uk/2014/02/presentation-du-collectif-apprendre20.html - Il en est le miroir et l'application directe. 






                    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

                                   

Je tiens à associer Olivier Auber à l'ensemble des mises à jour et développements qui suivent. Nos discussions et cheminements ont certainement imprégné et orienté, de façon plus ou moins informelle, la modélisation fractale qui a émergé. Sans sa vision éclairée, ces points de vue  n'auraient probablement jamais trouvé de résonance :-)


MAJ du 14 juin 2011

Un pas de plus pour cette modélisation en y incluant les critères de légitimité définis par Olivier Auber dans le cadre de la perspective numerique...société apprenante "in progress" ! :-)

1 – Légitimité procédurale (il faut que “ça marche” pour tout A et qu'il ne soit pas otage) = liberté

2 – Légitimité par impartialité (il faut que A soit traité comme B) = égalité

3 – Légitimité substantielle (il faut un mythe fondateur et rassembleur) = fraternité


Cliquer sur l'image pour l'agrandir 

MAJ du 17 janvier 2012

 J'ai l'impression qu'un rapprochement de focales donne à voir une "forme émergente en devenir" assez universelle

Extrapolation de cette modélisation (infographie initiale 30/04/2009) 

Cliquer sur l'image pour l'agrandir 


Références 
- 1 perspective cellulaire
. http://florencemeichel.blogspot.com/2012/02/organisation-nucleaire-et-boucle-retro.html 
. http://florencemeichel.blogspot.com/2009/05/ontophilogenese-par-jj-kupiec.html 
. http://florencemeichel.blogspot.com/2008/12/lala-environnemental-en-gntique.html

- 2 perspective cognitive
. Le cerveau bayésien http://automatesintelligent.blog.lemonde.fr/2008/06/14/le-cerveau-bayesien/
"Le cerveau bayésien est conçu comme une machine probabiliste qui fait constamment des prédictions sur le monde et les actualise en fonction de ce qu’il perçoit." 
. Qu'est-ce que la conscience : http://lecerveau.mcgill.ca/flash/a/a_12/a_12_p/a_12_p_con/a_12_p_con.html#freeman
" La synchronisation rythmique des neurones occupe une place centrale dans ce modèle et servirait à coordonner l’activité entre différentes aires cérébrales pour regrouper des ensembles neuronaux dispersés en un seul pattern d’activité fonctionnel. Chaque cerveau, de par son histoire, génère un contexte unique (un attracteur chaotique, pour employer les termes de la physique du chaos) où des significations se développent à partir de ces patterns d’activité. La conscience serait le pattern de plus haut niveau qui lie entres elles ces significations. Elle n’est pas en elle-même la cause d’effets neuronaux quelconques, mais une façon de lier harmonieusement et globalement les fluctuations cérébrales en favorisant leur interaction.
On a ici une façon de sortir de l’impasse de l’origine d’une volonté consciente dans une logique de causalité linéaire, car le processus dont il est question suit plutôt une causalité circulaire, une rupture épistémologique que permet la mathématique du chaos. L’origine d’une action consciente n’est donc pas à chercher seulement dans le cerveau d’un individu, mais dans sa relation permanente avec ses homologues et le reste du monde. Car pour Freeman, ce que nous appelons nos décisions sont construites en temps réel par le comportement de tout notre corps et nous n’en sommes informés sur le plan conscient qu'avec un léger retard. La conscience n’interviendrait donc que pour lisser les différents aspects de nos comportements, les moduler et probablement les légitimer au regard de l'ensemble des significations constituant la personnalité d’un individu.

En terme de dynamique, la conscience correspondrait ici à un « opérateur », parce qu'elle module les dynamiques cérébrales dont ont découlé les actions passées. Cette conception s'accorde avec une hypothèse proposée par William James en 1878, selon laquelle la conscience est interactive avec les processus cérébraux, en n'étant ni un épiphénomène ni une cause première.
Les systèmes chaotiques (voir l'encadré à gauche) à la fois aléatoires et déterminés (ce qui n'est pas une mince contradiction) peuvent renfermer une infinité de mouvements périodiques instables de fréquences différentes, ce qui les rend très utiles lorsque l’on veut décrire des processus cognitifs issus d’oscillations neuronales diverses.
Et pour ce faire, le langage des mathématiques non linéaires s’avère l’outil idéal en permettant de distinguer entre le simple «bruit» d’un système désordonné et l’ordre caché des systèmes chaotiques. On découvre régulièrement de nouveaux phénomènes physiques (comme les turbulences aérodynamiques), chimiques (comme les réactions chimiques oscillantes), écologiques, météorologiques ou économiques, qui ne peuvent être appréhendés par l'analyse des seuls éléments qui les constituent. Pour comprendre ces phénomènes, on doit absolument étudier leur comportement d'ensemble, ce que permettent les mathématiques non linéaires."
Oscillations et représentations :  http://lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_12/i_12_cl/i_12_cl_con/i_12_cl_con.html
" . si deux neurones oscillent de manière synchrone dans le spectre gamma (autour de 40 Hz), alors ces deux neurones contribuent à une même représentation consciente;
. si deux neurones oscillent de manière synchrone en dehors du spectre gamma, alors ils contribuent à une même représentation qui n’est pas consciente (par exemple, un objet du champ visuel auquel on ne porte pas attention);
. si deux neurones sont actifs mais ne montrent pas de cycles oscillatoires ou oscillent mais ne sont pas synchronisés, alors ils représentent des attributs qui ne sont pas liés ou qui sont liés à différentes représentations.
"

. Ordre invisible de la psyché auto-organisée : hy33.free.fr/fl/Ros4.doc
"Il s'avère maintenant que l'analyse dynamique non linéaire courante de ces images de la théorie du chaos peut fournir un pont mathématique entre la neurologie et la psychologie (...) Sherrington qui a décrit le cerveau comme "un métier à tisser enchanté, où des millions de navettes scintillantes tissent un patron en dissolution permanente, un patron significatif bien que jamais terminé."  
. Mécanique quantique et psychisme http://www.doublecause.net/pdf/ConferenceHUG.pdf
. Psycho quantique http://florencemeichel.blogspot.com/2010/09/la-psychologie-quantique.html?spref=tw
. Identité numérique temporelle et systémique http://florencemeichel.blogspot.com/2008/11/lidentit-numrique-temporelle.html
. Apprendre à apprendre et psychologie cognitive (Stanislas Dehaene - Collège de France)
* Les mécanismes Bayésiens de l'induction http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2012-01-17-09h30.htm - http://www.college-de-france.fr/documents/audio/dehaene/2011-2012/Cours/dehaene-20120117.mp3 (A noter, l'insuffisance conceptuelle du connexionisme et par extension du connectivisme  - "Connectivism is 'connectionist'." S Downes p 85 - Connectivism and Connectiv knowledge)
"En résumé, les modèles bayésiens incluent à la fois des hypothèses a priori très riches (sur l’espace des représentations mentales considérées et leur probabilité a priori), et un mécanisme simple et puissant d’apprentissage par inférence statistique. Jusqu’à récemment, la psychologie cognitive était très divisée sur le rôle de l’apprentissage dans l’organisation des compétences de l’enfant. Le connexionnisme, d’une part, proposait des mécanismes sophistiqués d’apprentissage, mais portant sur des représentations non-structurées des connaissances (matrices d’associations). Les théories « représentationnelles », d’autre part, faisaient l’hypothèse de représentations symboliques structurées et sophistiquées des connaissances, mais étaient dépourvues d’un réel dispositif d’apprentissage. L’approche bayésienne présente l’avantage de réconcilier ces deux camps et de dépasser ainsi de nombreuses oppositions caricaturales et stériles (inné/acquis ; nativisme chomskyen contre constructivisme piagétien ou associationnisme skinnérien)."
* Combinaison de contraintes et sélection d'un percept unique http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2012-01-31-09h30.htmhttp://www.college-de-france.fr/documents/audio/dehaene/2011-2012/Cours/dehaene-20120131.mp3
* L'implémentation neuronale des mécanismes Bayésiens http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2012-02-14-09h30.htmhttp://www.college-de-france.fr//audio/dehaene/2011-2012/Cours/dehaene-20120214.mp3
* Le cerveau vu comme un système prédictif http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2012-02-21-09h30.htmhttp://www.college-de-france.fr//audio/dehaene/2011-2012/Cours/dehaene-20120221.mp3
* Les principes Bayésiens de l’apprentissage : sommes-nous des scientifiques dès le berceau ? http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2013-01-08-09h30.htmhttp://www.college-de-france.fr//audio/dehaene/2012-2013/dehaene-20130108.mp3
* Signatures de l'accès à la conscience 2/2 http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2010-02-09-09h30.htm -  http://www.college-de-france.fr/documents/audio/dehaene/cours%202009-2010/dehaene-20100209.mp3
* Peut-on apprendre sans conscience :  attention aux neuromythes http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2009-03-03-09h30.htmhttp://www.college-de-france.fr/documents/audio/dehaene/dehaene-20090303.mp3
* Apprentissage et métacognition : http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2011-01-11-09h30.htmhttp://www.college-de-france.fr/documents/audio/dehaene/cours2010-2011/dehaene-20110111.mp3 
* Apprentissage des régularités statistiques http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2013-01-22-09h30.htmhttp://www.college-de-france.fr//audio/dehaene/2012-2013/dehaene-20130122.mp3
Discoveries of celles that constitute a positioning system in the brain #placecells #global #meta AND #gridcells #local #niveau1 http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/medicine/laureates/2014/advanced-medicineprize2014.pdf

* Tentatives de modélisation :



 - 3 perspective organisationnelle (organisation apprenante)
. Individuation, théorie de la forme et perspective numerique http://florencemeichel.blogspot.com/2011/04/individuation-et-meta-formes.html
. L'énaction : vers un puissant paradigme d'apprentissage émancipateur à l'ère du numérique
http://florencemeichel.blogspot.com/2009/05/lenaction-vers-un-puissant-paradigme.html
. VARELA (F. J.), « Approche de l’intentionalité de l’individu aux groupes sociaux », p. 35 à 44 in Collectif sous la direction de J. MALLET, 1996, TOME 1 sur le thème « L’action productrice de sens », Toulouse, Université de Provence-département Sciences de l ‘éducation, 253 p.
. Une interprétation quantique des processus organisationnels d'innovation
 
- 4 @perspective 
. Intertextualité numérique http://metabole.typepad.com/jean_philippe_pastor/2010/04/lintertextualit%C3%A9-num%C3%A9rique.html
. Poiesis ontologie sémantique http://florencemeichel.blogspot.com/2010/09/poiesis-de-lontologie-semantique.html
. Espace-temps quantique de l'hypertexte Metablog Journal de l'Hypertexte - Tropique du langage dans l'Hypertexte :
. Idéalité : http://metabole.typepad.com/jean_philippe_pastor/2010/01/lid%C3%A9alit%C3%A9.html : forme et formes

- 5 Ontologie du devenir http://florencemeichel.blogspot.com/2008/02/penser-lontologie-du-devenir.html

- 6 Du global au local et récursivement 
. Les singuliers comme attracteur étrange
http://florencemeichel.blogspot.com/2008/02/du-local-au-global-le-singulier-comme.html
. Topographies en mouvement : vers l'apprendre à apprendre http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2012/11/topographies-en-mouvement-vers.html

- 7 Géométrie non linéaire : The Specious Present: A Neurophenomenology of Time Consciousness  http://franciscovarela.franzreichle.ch/Human_Consciousness_Article02.htm

- 8 Phénomène de résonance : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sonance
 " Les domaines où la résonance intervient sont innombrables : balançoire enfantine, mais aussi résonances acoustiques des instruments de musique, la résonance des marées, la résonance orbitale en astronomie, la résonance de la membrane basilaire dans le phénomène d'audition, les résonances dans des circuits électroniques et, pour finir tous les systèmes, montages, pièces mécaniques sont soumis au phénomène de résonance. Les systèmes abstraits sont également soumis à des résonances, par exemple la dynamique des populations."

MAJ du 21 janvier 2012

Extensions


- 9 Perspective géologique
Même notre bonne veille Terre avec sa résonance de Schumann http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sonances_de_Schumann
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Schumann_resonance_01.png
- 10 Perspective énergétique
Et l’énergie...pareil ? (MAJ du 17 février 2013) A propos de LENR (low energie nuclearreaction) selon la Nasa “That's perfect fuel, in theory.So what’s the hitch?  It’s creating the right oscillation. “It turns out that the frequencies that we have to work at are in what I call a valley of inaccessibility,” http://climate.nasa.gov/news/864?goback=.gmp_4132340.gde_4132340_member_214671553&fb_comment_id=fbc_432784906803670_2918958_433026950112799#f1d75e3dcc30c7

- 11 Perspective "physique theorique"
Les cordes aussi :-) si si

http://fr.wikipedia.org/wiki/Couplage_en_th%C3%A9orie_des_cordes

. Théorie des cordes ou l’élégante résonance de l'infiniment petit a l'infiniment grand http://florencemeichel.blogspot.com/2012/01/theorie-des-cordes-ou-lelegante.html
. Constante de couplage entre deux cordes : elle désigne la probabilité qu'il y ait une interaction  entre elles http://fr.wikipedia.org/wiki/Couplage_en_th%C3%A9orie_des_cordes

- 12 Perspective systémique
Un peu de "systémique oscillatoire" en passant  ?  
De régulations en régularisations http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2009/01/systmique-de-rgulations-en.html




MAJ du 5 aout 2012  

"la fonction d'onde caractérisant chacun de ces atomes ne serait pas seulement une abstraction purement mathématique, mais correspondrait à une réalité permettant de décrire l'univers sous-jacent"  http://automatesintelligent.blog.lemonde.fr/2012/08/06/a-la-recherche-dune-hypothetique-realitesous-jacente-au-monde-quantique/

A l’ère du numérique, si universalité quantique il y a :

Originalites de la vie - Innovaxiom Laurent Nottale - "généralisation de l'équation de Schrödinger" - Relativité d'échelle 


cela ouvre des questions d'ordre "éthique", me semble-t-il ?  comme par exemple :

- L’idéal ascétique de la singularité et ses dérives potentielles http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2008/09/lidal-asctiqure-de-la-singularit.html  

- En terme d'auto-organisation, sommes-nous entrain de créer un léviathan global  ?
 "La Mégamachine, se créant elle-même à chaque instant, ne persévère dans son être, de manière systémique, autonome, qu'à travers la destruction ininterrompue de tout ce qui fait un « monde », de tous les attributs par quoi se définit une vie authentiquement humaine. Par-delà les prétentions modernes à l'éradication politique de la barbarie naturelle, sous la disparition progressive des mesures de répression policière, c'est par cette violence structurelle et mécanique que se définit avec le plus d'acuité le retrait de la vie, la confiscation de l'histoire, la mort du sujet, en un mot, l'im-monde contemporain (...) Le génie du capitalisme ultralibéral tel qu'il s'impose aujourd'hui à chacun de nous réside en cela qu'il est un système cybernétique parfaitement autorégulé et rétroactif, décentralisé et autoréférentiel, en cela qu'il n'a plus d'extérieur. Tout ce qui n'est pas généré par la Mégamachine, à l'intérieur de la Mégamachine, et qui vient à la pénétrer, est immédiatement intégré, assimilé et rendu utile à son maintien et bon fonctionnement. D'où l'impossibilité de la révolte dans une civilisation qui a fait de la « subversion » une valeur positive, marchande et spectaculaire. C'est de là que provient la formidable capacité d'absorption de la domination libérale." Abondance de la critique, paralysie de l’action" http://www.article11.info/?Abondance-de-la-critique-paralysie#pagination_page

Encore faut-il situer les dispositifs techniques :  de quoi parlons-nous réellement ? de design en réseaux auto-organisés a-centrés ou de silos parfaitement centralisés avec tous leurs cortèges d'usurpations poiétiques et pseudo-autoorganisées ? La question n'est pas neutre :

- Designs et interactions http://florencemeichel.blogspot.com/2011/01/designs-et-interactions.html

- Psychobusiness et silos sociaux : on nous prend pour des dupes...http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2012/09/psychobusiness-et-silos-sociaux-on-nous.html

- Rationalisation du vivant http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2009/01/rationnalisation-du-vivant.html

- Gouvernementalité algorithmique http://www.internetactu.net/2010/12/16/du-role-predictif-des-donnees-a-la-gouvernementalite-algorithmique/
"Les nouveaux dispositifs prédictifs qui se déploient à partir de bases de données et de ces nouvelles technologies de prédiction que sont le profilage et le data mining permettent ou mettent en oeuvre une nouvelle stratégie de gestion de l’incertitude. On est en train d’assister grâce à la disponibilité de quantités massives de données et de possibilités de faire des opérations (c’est-à-dire faire tourner des algorithmes de corrélation statistique prédictive sur ces bases de données) à des situations où l’on a de nouveaux instruments pour prévoir de façon assez fine les comportements des individus.
Ce à quoi je me suis intéressé en terme de dispositifs technologiques, ce sont surtout des dispositifs utilisant des modèles prédictifs par exemple des dispositifs de détection multimodale dans le domaine de la sécurité ou des dispositifs utilisés dans le domaine du marketing. C’est-à-dire des systèmes d’observation, de détection, de classification et d’évaluation anticipative des comportements, des comportements d’achats, des comportements potentiellement dangereux sur le plan de la sécurité. Ce qu’on a appelé avec Thomas Berns “une nouvelle gouvernementalité algorithmique”, parce qu’en fait, ces systèmes de détection en viennent à gouverner, notamment parce qu’ils permettent de structurer a priori le champ d’action possible des individus. On sait bien qu’il n’y a pas que les gouvernements qui gouvernent au sens technique du terme : les entreprises peuvent gouverner… dans les écoles il y a des formes de gouvernement. Toutes les structures dont le champ d’action tourne autour de la perception des individus se trouvent dans une logique de gouvernement. Mais ce qui nous a intéressés, c’est le rapport qui existe entre ce nouveau mode de production de savoir prédictif que permettent le profilage et le data mining et cette nouvelle manière de gouverner, c’est-à-dire d’exercer un certain pouvoir et d’organiser la prévisibilité des comportements humains."

- Mathématiques appliquées et questionnement  philosophique
"Le "détournement" des  inférences bayésiennes (liées aux systèmes quantiques) vers des calculs de statistiques fréquentistes ne pose-t-il pas problème ? Cela ne participe-t-il pas à une forme de "saturation des codes" ?"   http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2014/04/mathematiques-appliquees-et.html

Bref, impossible de ne pas penser (méta) : urgent de dépasser les cynismes et les mépris. Face à la gouvernementalité algorithmique, repenser le sujet de droit comme puissance et rester lucides sur certains usages et autres manipulations.


MAJ du 29 novembre 2012
Les réseaux apprenants en tant qu'espace-temps d'apprentissage quantique : Aligning the Quantum Perspective of Learning to Instructional Design: Exploring the Seven Definitive Questions http://www.irrodl.org/index.php/irrodl/article/view/1038/2024

MAJ du 10 février 2013 : Quelle surprise ! ...

"In the past two decades, complexity thinking has emerged as an important theoretical response to the limitations of orthodox ways of understanding educational phenomena. Complexity provides ways of understanding that embrace uncertainty, non-linearity and the inevitable ‘messiness’ that is inherent in educational settings, paying attention to the ways in which the whole is greater than the sum of its parts. This is the first book to focus on complexity thinking in the context of physical education, enabling fresh ways of thinking about research, teaching, curriculum and learning.
Written by a team of leading international physical education scholars, the book highlights how the considerable theoretical promise of complexity can be reflected in the actual policies, pedagogies and practices of physical education. It encourages teachers, educators and researchers to embrace notions of learning that are more organic and emergent, to allow the inherent complexity of pedagogical work in PE to be examined more broadly and inclusively. In doing so, Complexity Thinking in Physical Education makes a major contribution to our understanding of pedagogy, curriculum design and development, human movement and educational practice." [book :Complexity Thinking in Physical Education: Reframing Curriculum, Pedagogy and Research (by Alan Ovens et al.)]

... Souvenir du jour ou j'ai remis mon mémoire professionnel sur les réseaux apprenants, pour sa soutenance, et où on m'a dit : "on ne vous en demandait pas tant" (2003)...Sans commentaire... A posteriori, se demander ce qui fait sens, valeur et reconnaissance pour l'université française et quelles en sont les incidences collectives (apprentissages informels entre autre) ?... J'avoue, ma déception s'est un peu dissipée en voyant la façon dont Humberto Maturana avait modélisé sa pensée en 2011 :) 


Origin Symposium III (2011)


Commentaires